« Mains invisibles : Chapitre XXXIII.3 : Au large de Toulon (3/3) | Accueil | Et si on rendait la sécurité aux citoyens ? »

17 novembre 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JEAN-CHARLES DUBOC

Le secrétaire général d’Interpol Ronald Noble a déclaré que les États-Unis et le reste du monde démocratique étaient à la croisée des chemins en matière de sécurité à la suite de l’attaque mortelle d’Al Shabab le mois dernier contre un centre commercial de Nairobi, Kenya – suggérant que l’armement des citoyens pourrait constituer une réponse.

Au cours d’un entretien exclusif avec ABC News, Noble a affirmé qu’il n’y avait réellement que deux options pour protéger les sociétés ouvertes des attaques frappant les cibles vulnérables comme le Westagte mall :
Créer des périmètres sécurisés autour de ces cibles, ou autoriser les citoyens à porter leur propres armes afin de se protéger.
Selon Noble, « nos sociétés doivent réfléchir à la manière dont elles doivent aborder le problème. L’une consiste à dire que nous voulons une population armée, et vous pouvez en comprendre la raison. Une autre est de dire que la protection des cibles vulnérables est telle que pour y pénétrer, vous devez franchir un dispositif de sécurité extraordinaire« .
Les propos de Noble interviennent alors que l’assemblée générale de la 82ème réunion annuelle des instances suprêmes d’Interpol vient tout juste de s’ouvrir officiellement. Cette dernière se déroule à Cartagène, en Colombie, et souligne les progrès enregistrés au cours de la dernière décennie contre les célèbres cartels de la drogue, souvent considérés comme le vrai pouvoir du pays.
Le secrétaire général, un Américain qui a précédemment dirigé l’exécutif du département du Trésor américain, a déclaré devant les journalistes au cours d’une brève conférence de presse que l’attaque du Westgate mall serait considérée comme une évolution du terrorisme.
Depuis le 11 septembre, au lieu de viser le Pentagone ou le World Trade Center qui bénéficient désormais d’une plus grande sécurité, les terroristes se concentrent sur des sites peu sécurisés et particulièrement fréquentés.
Au moins 67 personnes avaient été tuées en à peine plus d’une journée au Westgate mall, plus de 60 d’entre elles étaient des civils. Le groupe terroriste somalien Al-Shabab allié d’Al-Qaeda avait revendiqué l’attaque, mais les enquêteurs essayent toujours de déterminer qui sont ceux qui ont planifié cette frappe, où ils se trouvent et quelle est leur prochain objectif. Les autorités américaines en Ouganda ont émis un avis d’alerte la semaine dernière, craignant une autre attaque similaire en Afrique.
Citant un récent appel d’Al-Qaeda appelant ses frères, « à frapper des cibles vulnérables, et à le faire en petits groupes » Noble déclare que les forces de l’ordre sont désormais confrontées à une tâche colossale.
« Comment protégez-vous des cibles vulnérables? C’est un réel défi. Vous ne pouvez pas avoir des policiers armés partout »
a t-il déclaré aux journalistes.
« Pour Interpol, une des méthodes pour protéger les cibles vulnérables consiste à rendre plus difficiles les déplacements internationaux des terroristes. Aussi essayons-nous d’inciter les pays à… contrôler les passeports, les meilleurs amis des terroristes, afin de limiter leurs mouvements d’un pays à l’autre. Et nous sommes également capables de partager plus d’informations concernant les personnes suspectées de terrorisme. »
Dans son entretien avec ABC News, Noble s’est montré plus direct en évoquant son propre pays.
« Demandez-vous : si cela avait eu lieu à Denver dans le Colorado, si ça avait eu lieu au Texas, est-ce que ces gars auraient été en mesure de tirer sur les gens au hasard pendant des heures ou des jours ? »
interroge Noble en faisant référence à des États possédant une tradition pro-armes.
« Ce que je suis en train de dire c’est que la police doit s’interroger partout dans le monde sur la question du contrôle des armes. De même que les citoyens. Vous devez vous demander,
est-ce que des citoyens armés sont désormais plus nécessaires qu’ils ne l’étaient dans le passé avec cette évolution du terrorisme ? »
C’est quelque chose qui doit être débattu.
« Pour moi, c’est une question fondamentale »
a t-il poursuivi.
« les gens sont prompts à dire « contrôle des armes« , les gens ne devraient pas être armés, etc.
Je pense qu’ils doivent se demander :
Si vous aviez été au Westgate mall, qu’auriez-vous préféré? Être dans une ville régie par le contrôle des armes où aucun citoyen n’est armé ou bien dans un lieux comme Denver ou au Texas ? »
Antérieurement à l’attaque du Westgate mall, le débat sur le contrôle des armes a soulevé les passions à maintes reprises aux USA, après une série d’affaires de carnages, y compris un drame survenu dans un cinéma d’Aurora… dans la banlieue de Denver au Colorado.
Abc News

http://www.fdesouche.com/610717-terrorisme-quand-interpol-suggerait-darmer-les-citoyens-2013#

JEAN-CHARLES DUBOC

Armer les Citoyens, un acte responsable

30 juillet 1809.
Alors que Napoléon Bonaparte combat les Autrichiens, un contingent de 30.000 Anglais débarque dans l'île de Zélande, à Walcheren, ouvrant un nouveau front contre l'Empire. Joseph Fouché, qui réunit sous son autorité les ministères de la Police et de l'Intérieur, adresse des courriers à tous les maires et à tous les préfets afin d'organiser une levée d'armes citoyenne mettant en activité la Garde Nationale. Celle-ci atteint 200.000 hommes en moins de deux mois, après que le ministre en eut appelé au « patriotisme des citoyens ».

14 mai 1940.
Devant la menace de commandos parachutistes allemands et de formation d'une « cinquième colonne » au Royaume-Uni, le gouvernement britannique crée la Home Guard. Celle-ci est composée de citoyens volontaires, équipés et armés, ayant pour mission d'assurer la sécurité intérieure du royaume. Ses membres ne sont pas payés et leurs chefs n'ont pas de grade équivalent dans l'armée. 1.500.000 citoyens britanniques se portent volontaires pour cette mission de salut national et restent mobilisés jusqu'à la fin de l'année 1944.

Source : http://www.francepresseinfos.com/2015/11/armer-les-citoyens-un-acte-responsable.html

I-Cube

Pas sûr que ce soit LA solution, même si elle peut apparaître séduisante.
L'exemple US et son second amendement autorisant la détention d'armes a depuis eu de telles dérives qu'il est mort plus de citoyens américains sur leur sol que lors d'opérations de guerre en Irak, par exemple...
Comme vous le signalez, d'ailleurs.

Mais j'avoue qu'il faudra bien trouver des solutions qui aillent au-delà d'une surveillance des frontières, puisque les terroristes restent une nouvelle fois des "natifs" locaux.

Pour ma part, je n'en suis pas encore là : Je digère, je métabolise lentement...

Bien à vous !

I-Cube

D. Poulain

il vaut peut-être mieux quelques bavures plutôt que des centaines de morts, je suis pour être armé sous contrôle plutôt que d'être massacré sans défense

JEAN-CHARLES DUBOC

@ I-Cube

Hier au soir nous avons ouvert une bouteille de « Beaumes de Venise », au coin du feu… Besoin de se détendre, de penser à autre chose…

Je ne propose pas du tout de reprendre le modèle américain !...
C’est le modèle suisse que je propose !...

Le modèle ultralibéral américain :

Le deuxième amendement de la constitution américaine du 15 décembre 1791 garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes (Bill of Rights).

On en connait les dérives et le nombre de massacres perpétrés régulièrement par des cinglés armés jusqu’aux dents : 300 millions d'armes à feu en circulation aux USA et 30 000 morts par an !...

Le modèle suisse :

Une milice totalement sous surveillance et contrôle de la défense où chaque réserviste possède un coffre où son arme et ses munitions sont stockées. C’est la deuxième armée en Europe après l’armée russe.

Cela fait de la Suisse le pays d'Europe qui compte le plus d'armes à feu: une étude récente en recense 2,3 millions, dont plus de 200.000 armes de service et 1,45 million d'anciennes armes de service. Au total, un ménage sur trois possède une arme.

Le pays compte 259 décès par armes à feu en 2008, dont 239 suicides. Il y a environ 1400 suicides par an en Suisse, dont près du quart une arme à feu. C'est la première cause de mortalité chez les jeunes hommes. Ces chiffres sont trois fois plus élevés que dans le reste de l'Europe.

A rapprocher des 100 suicides annuels dans nos forces de police et dans la gendarmerie…

Ma proposition est un port d’arme accordé avec énormément de contraintes :

- 35 ans minimum sauf dérogation (militaires, policiers) ;
- Test psychologique pratiqué par l’armée ;
- Entrainement régulier dans un club ;
- Stage annuel ;
- Arme dotée d’une balise GPS et d’une puce RFID ;
- Port demandé par l’Etat lors de l’état d’urgence, dans certaines zones, en application de vigiepirate, etc…

Ce n’est pas LA solution, mais l’une des solutions.
Il y en a bien d’autres.

Je pense notamment à la formation des jeunes.
Je vais relancer mon projet de grands voiliers-écoles…

JEAN-CHARLES DUBOC

@ D. Poulain

Il y a des bavures dans la police, dans l’armée, et puis il y a surtout une centaine de suicides par an !...

En fait, je me suis mis à la place d’un spectateur au Bataclan.
C’était tellement horrible comme sensation d’impuissance que la seule solution réaliste pour s’en sortir était d’être armé soi-même.
D’où mon billet.

Par contre ce que je propose est extrêmement contraignant comme je l’explique dans la réponse à « I-Cube ».

Bises à Anne-Marie !...

Jean

I-Cube

... Le tout rapporté à combien de Suisses au juste, SVP !
Deux fois moins que l'Île de France, autant que toute la Belgique.
Soyons donc un peu sérieux.

Je préfère l'idée d'une garde nationale mobilisable et armable en cas de besoin, que de laisser les armes à la portée des gamins et autres cambrioleurs.
On évitera de toute façon pas les massacres de masse avec des citoyens armés, mais on pourrait éviter des actes violents emportant armes à feu.

Quant à devenir victime, quelques précautions préalables peuvent l'éviter.
A titre individuel, mais aussi à titre collectif, et là c'est du ressort de la puissance publique : On lui délègue nos libertés pour justement qu'elle assure notre sécurité.

Et puis je rappelle que lors de l'acte du Thalys, le terroriste a été neutralisé "à mains nues"...
Pas besoin d'arme à feu : Un coup d'extincteur sur le crâne, ça fait autant de dégâts en corps à corps.
Quand on y parvient et il suffit d'être plusieurs pour y parvenir.

Bien à vous !

I-Cube

I-Cube

@ D. Poulain :

... La situation de se faire tirer dessus, massacrer alors qu'on est désarmé, je l'ai vécue des centaines de fois : Un cauchemar récurrent sur plus d'une décennie, plus vrai que nature.

Je m'interposais entre l'assassin de mon père, celui qui me fait pleurer encore parfois quand je l'évoque, sur le lieu de son assassinat, les détails réalistes en sus, jusque dans le jeu des lumières dans le prunier de l'endroit, la couleur des pierres du muret attenant.

J'ai le dessous, roule à terre et l'autre kon me tire dessus juste au moment où je me réveille, en sueur, au milieu de la nuit, mal aux muscles heurtés dans l'affrontement et ma chute.
En état d'hébétude totale.

En général je pleurais le reste de la nuit de n'avoir pu sauver mon paternel, de ne pas avoir pu ou su mourir à sa place.
Alors que je sais que dans la réalité "réelle", que c'est lui qui a tout fait pour me protéger, m'éloigner, me mettre à l'abri, comme je l'aurai fait pour "ma nichée", bien sûr.
Mais ces nuits-là, je lui en veux de ne pas me laisser faire, sûr d'avoir le dessus : Grosse colère contre lui !

Je suis armé, plusieurs flingues, dont, en bon Corsu, je sais me servir, avec assez de munitions pour tenir un petit siège s'il le faut.
Mais avec l'âge et ces cauchemars, je reste persuadé que si l'on s'en prend à "ma nichée", je deviendrai un sauvage que rien n'arrêtera.
En revanche, je ne suis pas homme à tuer autrui. Je ne fais même plus mal aux mouches que je parviens à attraper : je les relâche !

Alors, comprenez que je ne vais pas batailler contre tous ces cinglés armés dans les milices : J'évite les foules, je sais qu'elles sont aussi kons que le plus kon qui la compose.
La fuite est un outil que j'enseigne à "ma nichée".

Mais ça va bien au-delà de la course à pied pour se mettre hors de portée d'un agresseur ou se cacher (et je suis d'ailleurs le premier à venir en aide à un ou une agressé(e) : ma "masse" a été dissuasive à plusieurs reprises) : Il s'agit de fuir les situations qui débouchent nécessairement sur quelle que chose qu'on ne veut pas faire.
J'ai plusieurs fois démissionné de postes bien rémunérés et peinards parce qu'on attendait finalement de moi quelques illégalités ou autres ignobilités.
J'en ai refusé d'autres, parce que je savais, ou pressentais que la situation me mènerait tôt ou tard à des incongruités inacceptables.

C'est l'analyse situationniste qui permet ce genre d'anticipation.
Et puis si nécessaire, l'ingénierie permet d'inventer des solutions légales et "honorables" pour des résultats similaires, ce qui est plus facile à vivre quand il y a nécessité.

Il faut être en éveil, c'est tout. Répondre à la violence par la violence, c'est faire le jeu des agresseurs, changer de nature, sa nature humaine, basculer dans le "côté-obscure" : Il faut se montrer plus intelligent qu'eux, c'est tout !
Et refuser de devenir ce qu'on ne veut pas devenir.
Quitte à en mourir, c'est bien moins grave que de vivre avec des remords infinis.

Dans la même veine, alors que j'ai eu l'occasion d'en finir avec l'assassin de mon paternel, je reste pour la "peine de vie" de celui qui a basculé : L'obliger à vivre avec sa honte, sa hantise de me trouver dans son dos

Bien à vous !

I-Cube

JEAN-CHARLES DUBOC

@ I-Cube

Je ne vois pas le rapport entre la taille de la Suisse et notre pays et la faisabilité ou pas d’une telle structure.
C’est juste une question de moyens et de volonté politique.

Le port d’arme pour des citoyens sélectionnés, entraînés, régulièrement contrôlés, avec un coffre chez eux pour leur arme, serait, en fait, une extension de la défense avec la possibilité d’avoir du monde armé dans les périodes de crise et en bénéficiant des meilleurs apports de la technologie et des communications.
En conformité avec la grande fonction régalienne de l’Etat qui assure la sécurité des biens et des personnes.

Ces personnes seraient capables d’intervenir sur le terrain immédiatement.
Les économies de fonctionnement seraient intéressantes.

Mais, de toute façon, je doute que le pouvoir retienne une telle idée.
Les décisions politiques iront vraisemblablement vers plus d’Etat, plus d’armée, plus de police, plus de contraintes, plus d’interdit, avec toujours plus de restrictions des libertés.

Pour quel résultat ?...
C’est la grande inconnue.

J’aurais peut-être dû insister sur le fait que les gens armés seraient des membres de la Garde Nationale, c’est-à-dire, sous autorité de la Défense et avec un « fil à la patte » qui permet de les localiser instantanément grâce à une balise GPS sur l’arme et une puce RFID détectée immédiatement dans les lieus publics.

Sachant de plus, que la consigne de sortir armés ne serait donner qu’exceptionnellement par la Défense lors de situations particulières comme celle que nous vivons actuellement.

Le coup d’extincteur sur le crâne, ça peut très bien marcher dans certaines circonstances, mais au Bataclan on n’a vu personne se saisir de quoi que ce soit pour faire face !... Ils étaient faits comme des "rats"... Complètement désarmés…

En fait, l’autre grande inconnue est l’évolution de la situation internationale et là on peut être inquiet quand on voit les conséquences de 25 ans d’intervention en Irak, 15 ans en Afghanistan, et après notre intervention en Lybie.

Bien à vous !...

Haddock

I-Cube

Ils étaient faits comme des rats parce qu'ils se mettaient en situation d'être faits comme des rats !
Et en jugeaient la probabilité infinitésimale au regard du plaisir de participer à un concert in live...

Notez qu'entre 6 millions de citoyens et 66, il y a une petite différence de taille.
Je vous rappelle que quand le mur de Berlin était franchi part quelques dizaines d'Est-Allemand par an, il pouvait tenir encore longtemps. Mais quant ils étaient des dizaines de milliers à camper devant la frontière autrichienne, le mur s'est effondré sans un coup de feu.
Idem Gandhi et sa marche pacifique pour le sel qui faisait "marée-humaine" irrésistible.

Regardez donc la "Corsica-Bella-Tchi-tchi" avec ses 300.000 citoyens : Parce qu'il y a pratiquement autant d'armes (mais assez peu de munitions qu'il faut fabriquer soi-même avec des tuyau de plomb de récupération), on en dit que c'est là qu'il y a le plus d'assassinat (Ce qui est faux, mais passons).
Y'a-t-il pour autant plus d'actes d'autodéfense ?
Pas du tout !
C'est totalement inefficace en revanche, les armes peuvent se retourner facilement, en une ou quelques nuits bleues contre les forces de l'ordre qui ont payé un prix lourd depuis Aléria et sa cave viticole...
Pourtant si vous saviez combien les "cousins Natios" font gaffe à ne pas faire de victime !

Vous colportez des dires qui soutiennent une régression de civilisation qui profitent hardiment de l'émotion générale.
Permettez-moi de ne pas y adhérer !

Bien à vous !

I-Cube

JEAN-CHARLES DUBOC

Un concert à la kon !...
Il faut quand même le faire pour aller applaudir un groupe qui chante « Kiss the Devil », « Embrasse le Diable » !...
Des imbéciles qui n’avaient plus ni le sens de la morale, ni celui de l’éthique, ni le sens des mots.

Le Diable est venu !...
Et celui qui a dit « bisous », ils lui ont collé une balle dans la tête !...

C’est une tuerie qui a fait près de 500 victimes, morts et blessés confondus.
On commence à atteindre le massacre de masse dans une grande capitale européenne.
Et c’est ce qui est assez terrifiant.

L’Etat n’a pas pu jouer le premier des rôles qui lui est demandé : assurer la sécurité des personnes et des biens.

D’ailleurs les Corses l’ont bien compris.
Chacun possède son fusil et personne n’ira cambrioler son voisin.
Le Corse compte d’abord sur lui et pas sur l’Etat pour assurer sa défense.
C’est pour cela qu’il n’y a pas d’acte d’autodéfense !...

D’ailleurs, si un tel massacre avait eu lieu en "Corsica-Bella-Tchi-tchi" les habitants auraient été le lendemain en armes dans les rues et les gendarmes et les policiers seraient restés à la caserne.

C’est un peu comme dans nos campagnes d’ailleurs.
Chaque paysan possède un ou plusieurs fusils, pour la chasse…

Je ne colporte pas des dires !...
Parce que je propose quelque chose qui n’existe pas !...
En fait, une extension de la Défense Nationale avec l’utilisation des derniers moyens de communication adaptés à des citoyens volontaires.

Je ne fais pas une régression de civilisation.
C’est la civilisation qui est en danger si on laisse nos dirigeants faire n’importe quoi, avec des flics et des militaires partout, et en créant toujours plus de lois liberticides.
On va encore plus vers un totalitarisme.

C’est aux citoyens de se défendre si la situation continue à dégénérer.
Parce que nous ne savons pas où nous allons.
Le conflit avec les pays du Proche et du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, peut durer encore de longues années, pour ne pas dire des décennies, et il va falloir trouver des solutions pour se sécuriser.

C’est juste un débat d’idées, et vous avez le droit de ne pas y adhérer.

Bien à vous !...

Haddock

I-Cube

En "Corsica-Bella-Tchi-tchi", tout le monde connaît tout le monde.
Tous cousins, avec des familles à rallonge dans tous les coins de l'île.
Le gamin qui chaparde, le mek qui taxe une bagnole, on sait qui sait et soit il restitue et se prend une rouste, soit il s'exile.
Sans même avoir à sortir les flingues.

En ville, plus personne ne connaît personne : Ce qui est possible ici et pas ailleurs tient seulement à la taille des populations, à celle des flux de personne qui passent et rapassent (un peu comme en Suisse, finalement).
Ca n'est pas applicable à des mégapole de plusieurs dizaines de milliers d'habitants, de forte densité.

Probablement serait-ce même une régression civilisationnelle, puisqu'on a justement besoin de "polices" pour suppléer à la vie citoyenne, bien plus en ville que dans les campagnes.

La faillite des états n'est que relative : On ne peut pas non plus vouloir et la liberté et la sécurité, ne serait-ce qu'au coin d'un carrefour et des délinquants de la route : Plus de 10 morts par jour tous les jours, vous rappelle et 3 à 4 fois plus de blessés.
C'est juste un constat.

Bien à vous !

JEAN-CHARLES DUBOC

Je comprends très bien que vous n’admettiez pas ma proposition, mais que proposez-vous de réellement efficace pour résoudre le problème du terrorisme et de la faillite de l’Etat sans passer par la « case totalitaire » dans laquelle on est en train d’entrer ?...

Bien à vous !...

Haddock

I-Cube

Laissez donc les forces de l'ordre terroriser les terroristes.
Les couper de leurs soutiens, quitte à en radicaliser d'autres.

Nous avons le nombre pour nous avant qu'ils ne nous mettent à genoux, et des moyens financiers "sans compter".

C'est d'ailleurs assez drôle : Les nouvelles mesures vont coûter en déficit, l'UE l'accepte déjà au nom de la priorité du "pacte de sécurité" sur celui de "stabilité".
Et qui va souscrire à la nouvelle dette ?
Les pétro-états ?
Les mêmes qui financent les salafistes ... Magnifique, n'est-ce pas !

Après, après seulement, vous me direz à qui profitent tous ces crimes. Pour le moment, je ne veux même pas savoir !

I-Cube

Et puis êtes-vous vraiment sûr que vos propositions soient efficaces, au fait ?
Sauf à avoir des actions chez les croquemorts, bien sûr...

JEAN-CHARLES DUBOC


@ I-Cube

De toute façon, ce n’est qu’une idée et comme mes idées ne sont retenues par aucun politique, aucun militaire de haut rang, il n’y a vraiment aucune chance pour que ce que j’écris passe dans la presse.

Aussi, les forces de l’ordre vont "terroriser les terroristes" ici et là-bas.
Pour quel résultat ?...

Je crains une évolution à « l’israélienne » où les jeunes attaquent maintenant les citoyens au couteau (un exemple aujourd’hui).
Et c’est ce qui va se passer si on ne fait rien de vraiment formateur pour les jeunes.

J’ai pourtant une « Beurette » dans le fonds de dotation Euroclippers !...
Manifestement ce projet de grands voiliers-écoles n’intéresse personne.
Faudra-t-il des "larmes de sang" pour que nos décideurs comprennent enfin l’intérêt d’un tel projet ?...

Par contre, nos dirigeants vont trouver du pognon pour construire encore plus d’armes et fliquer un peu plus les banlieues.
Le tout financé par les salafistes !...

Et comme les gosses vont se sentir comme des "rats pris au piège" dans leurs cités cela va provoquer une radicalisation supplémentaire.

Bonne soirée malgré tout.

Bien à vous !...

Haddock

JEAN-CHARLES DUBOC

@ I-Cube

Pour savoir si une Garde Nationale qui serait à l’image de l’armée suisse est efficace, il faut demander aux Helvètes !...

J’ai une amie qui est lieutenant de réserve dans l’armée suisse et qui a un SIG à son domicile et cela fait lever les yeux au ciel à sa fille lorsqu’elle en parle…
Il faut dire que sa mère adore "tirer des coups", surtout avec des beaux Italiens !...

Mais l’armée suisse est une armée classique adaptée pour faire face à une invasion. Dans un premier temps il leur a fallu se protéger des Prussiens et des Allemands puis des Soviétiques. On a vu que c’était remarquablement dissuasif.

En fait, je propose une armée de milice type suisse mais adaptée à la lutte anti-terroriste en armant des citoyens très bien formés, encadrés et surveillés par la défense.

Mais est-ce vraiment nécessaire ?...
Comment la situation va-t-elle évoluer ?...
Nous n’en savons absolument rien.
Je lance juste un débat, puisque personne, à ma connaissance n’a étudié ce que je propose, en tout cas ce n’est pas disponible sur le web.

Et puis, surtout, il faut faire quelque chose d’intelligent et d’humain avec ces gamins.
Je reviens encore à mon projet Euroclippers de grands voiliers-écoles océaniques.

Pour l’instant les terroristes en liberté, et qui assassinent des innocents, font monter le cours de l’action de pompes funèbres.
Triste et horrible…

Bien à vous !...

Haddock

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Email

  • euroclippers@yahoo.fr

Mon blog sur les Grands Voiliers

Catégories

juillet 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Blog powered by Typepad

Devenir Fan